Côte d’Ivoire/ Élections à la Mugefci: La liste électorale tripatouillée, selon un responsable syndical

par | Nov 26, 2021 | Afrique de l’Ouest

Pour  le Fédéral de la Cisl-Dignité de Yamoussoukro, Koffi Kouame qui s’est confié à universelmedias.fr, le gouvernement ivoirien  doit suspendre le processus électoral en cours pour le renouvellement des structures de la Mugefci ( Mutuelle générale des agents et fonctionnaires de l’Etat), si  sa volonté est de garantir une mutuelle dynamique et  au service des fonctionnaires.
A l’en croire, la commission électorale de la Mugefci s’est « fourvoyée » en   « tripatouillant » la liste électorale. Il avance comme preuves, le cas de Yamoussoukro, la capitale politique et administrative, dont-il est témoin.
« Le gouvernement doit être regardant sur ce qui se passe à la Mugefci. Il doit suspendre l’élection des délégués, parce que la commission électorale est dans la forfaiture », a-t-il indiqué. Avant de dénoncer les pratiques « malveillantes » de la Mugefci.
« La liste des délégués de notre candidat à Yamoussoukro a été disqualifiée au motif que deux délégués de cette liste ne sont pas électeurs à Yamoussoukro. Sur le fichier électoral, ces derniers votent à Abidjan. Ce qui est totalement faux. Nous nous posons la question de savoir par quelle alchimie cela a été possible? Les deux délégués en question n’ont jamais voté à Abidjan. Le premier qui est en poste à Yamoussoukro il y a près de 5 ans n’a jamais voté à Abidjan. Lors de la dernière élection, celui-ci était en poste à Divo et c’est là-bas qu’il a voté. À la rigueur, il pouvait se retrouver sur le fichier électoral de Divo. Comment s’est-il retrouvé sur le fichier d’Abidjan? Le second délégué qui est une dame n’a jamais voté à Abidjan. Elle est en poste à Yamoussoukro depuis 2011. Elle n’a jamais exprimé son droit de vote. Dans quel coup, son nom se retrouve sur le fichier électoral d’Abidjan? En dehors de mes deux délégués, mon collègue de la centrale Humanisme, un adversaire d’ailleurs, a fait l’amer constat. L’un de ses collaborateurs retraité et qui a toujours voté à Yamoussoukro, a retrouvé son nom sur le fichier de Bouaké.  C’est scandaleux! Nous attendons que la commission électorale nous éclaire sur ces faits« , a déploré Koffi Kouame. Qui regrette que la commission électorale n’a procédé à l’affichage des listes. « Il n’y a pas eu d’affichage des listes non plus. Cela a été fait à dessein et c’est regrettable. Le gouvernement doit suspendre l’élection. Ce sera salutaire pour la MUGEF-CI », a-t-il dénoncé, tout en signalant qu’il n’y a pas d’animosité entre les différentes listes qui s’affrontent à Yamoussoukro.
Isaac Kone
Translate »

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

Share This