Côte d’Ivoire : 30% des conflits identifiés sont liés au foncier (Médiateur de la République)

par | Nov 18, 2021 | Afrique de l’Ouest

Face aux sénateurs ivoiriens qui l’ont invité à se prononcer, jeudi 18 novembre, sur  » Apaisement du climat social, promotion de la paix et des droits du citoyen; quelle contribution du Médiateur de la République », le Médiateur de la République Adama Toungara a révélé que 30% des conflits identifiés  dans le pays tirent leurs sources des questions foncières.  Ceux-ci sont engendrés par la délimitation des terroirs villageois et de certaines frontières avec des pays limitrophes, ainsi que   la gestion des forêts classées.   A noter aussi les conflits liés à la chefferie. Sans oublier   la  cohabitation entre éleveurs et agriculteurs,  l’orpaillage clandestin,  l’indiscipline et l’incivisme de certains jeunes et leur manipulation par des acteurs politiques  et  l’insuffisance d’infrastructures économiques dans certaines localités qui également des déclencheurs de conflits.

Le Médiateur de la République assure  avoir opté pour la médiation proactive, mettant  en place des comités de veille et de suivi de la cohésion sociale dans tous les départements et le District d’Abidjan. Ajouté à cela les campagnes de sensibilisations des populations. Il a à cet effet appelé  les sénateurs à être des acteurs de la paix et de la cohésion sociale. « les membres du Sénat constituent assurément pour nous, d’excellents relais de diffusion des messages de tolérance et de cohésion sociale et bien plus, des ambassadeurs de paix », a-t-il dit.

Isaac Kone

0 commentaires

Translate »

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

Share This